Myreille B

 

Myreille B est née un soir de pleine lune et de grande marée sur les rives de Saint-Barthélemy. Elle est haute comme trois pommes quand son père lui apprend la chanson Je reviens chez nous de Jean-Pierre Ferland. À 10 ans, pour son anniversaire, on lui offre un petit tourne-disque qui déclenche chez elle plusieurs passions : la musique, les mots, la poésie. Elle écrit ses premiers balbutiements sur les versions instrumentales des 45 tours et l’adolescence vient confirmer sa nécessité d’écrire. Elle entreprend des études en littérature, en scénarisation cinématographique et en communication.

 

Le parchemin de son parcours professionnel est sillonné d’expériences; l’industrie du disque et du spectacle où elle débute en tant que productrice déléguée et où elle rencontre des artistes de la relève ayant besoin de diffusion et de soutien pour leur tournée ou leur promotion. Son bagage en communication l’amène à plonger en tant qu’agente d'artistes puis elle fonde son entreprise, l'Agence LaGriffe ainsi qu’une boîte à chansons. 

 

Puis à l’aube de la quarantaine, l’écriture la souffle littéralement. Un appel transmis par le vent du temps, qui est venu reprendre sa place, la seule, la sienne. Myreille a publié quatre nouvelles dans le projet collectif de peintres et d’auteurs, Des encriers sur la table... je plume et tu pinceaux, a écrit un long métrage sur la vie d’Olympe de Gouges puis un court métrage sur la thématique des « Femmes et sécurité en milieu urbain ». Elle est l’auteure de l’œuvre collective communautaire du Centre Marie-Dupuis « De la déchirure à la renaissance ». Dans le cadre d’une démarche artistique, elle a également publié de la poésie et exposé des œuvres d’arts visuels dans le projet Femmes en création.

 

Aujourd'hui, à l'écoute des vents et des marées, elle suit le courant tout en menant son équipage à bon port...

© 2023 by Peter Collins. Proudly created with Wix.com